Le symbolisme du sable

Publié le par Dictionnaire des Symboles

Sable 1 FondGris

Le sable en héraldique représente le noir avec lequel il partage la symbolique. Du latin médiéval sabellum, emprunté au polonais sabol ou au russe sobol, il désigne la martre zibeline [1] dont une variété possède une fourrure d’un noir intense [2]. D’après Vulson de La Colombière, les anciens hérauts auraient donné le nom de sable au noir « pour ce qu’il vient de la terre, et de sa qualité froide et sèche, étant la première des couleurs en la nature, et la dernière en l’art » [3]. D’autres pensaient qu’il venait d’un sable noir dont on se servait pour dérouiller les armes [4].

Le noir est la contre-couleur du blanc. Le beauceant, la bannière des Templiers, est de sable et d’argent. Le noir s’alterne avec le blanc, il le révèle. Sans ténèbres nous n’aurions pas conscience de la lumière. C’est dans cet esprit que les chevaliers ont porté le sable sur leurs armes et non comme on pourrait le penser pour marquer un deuil.

Le symbolisme du sable est à rapprocher de celui des déesses sombres et chtoniennes, telles Cybèle, Déméter, Artémis d’Ephèse, Isis, toutes prototypes de nos mystérieuses Vierges noires. Contrairement aux Vierges blanches qui donnent naissance, ces Vierges noires re-donnent la vie après la mort du dieu (Attis, Adonis, Osiris, etc.) et symbolisent la résurrection.

J.-M. Thiébaud voit dans l’utilisation du noir, une érotisation de l’angoisse et la promesse d’une véritable renaissance [5].

 

Correspondances symboliques d’après Vulson de La Colombière :

Vertus et qualités

Planètes

Zodiaque

Eléments

Jours

Mois

Complexions humaines

Métaux

Pierres précieuses

Arbres

Oiseaux

Âge de l'homme

Deuil, tristesse, simplicité, douleur, sagesse, prudence, honnêteté

Saturne et Mars

Taureau, Vierge, Capricorne

Terre

Samedi

Décembre

Mélancolie

Plomb et fer

Diamant

Olivier et pin

Corbeau ou aigle

La vieillesse touchant à sa fin

 

Nous pouvons ajouter qu'en alchimie, le sable correspond à l'Œuvre au noir.

Ceux qui portent le sable dans leurs armes se doivent de secourir les veuves, les orphelins, les ecclésiastiques et les gens de lettres qui sont opprimés [6].

 

Notes et références

__________________________________

[1] Le Grand Robert de la langue française, 2001, Tome 6.

[2] Jean-Marie Thiébaud, Le symbolisme des métaux et des couleurs, Gé-magazine n°113, p. 39.

[3] Marc Vulson de La Colombière, La Science Héroïque, Paris, 1644, p. 35.

[4] Ibid.

[5] Gé-magazine n°113, p. 39.

[6] Vulson de La Colombière, La Science Héroïque, p. 35.

 

Publié dans Héraldique

Commenter cet article

Eryndel 14/11/2010 09:43



C'est donc de la marte zibeline que vient le nom de cette couleur en héraldique ? intéressant. Je l'ignorais, et je me suis toujours demandé pourquoi le noir s'appelait sable, alors que celui-ci
est généralement plutôt clair. Cet article est passionnant.



Dictionnaire des Symboles 14/11/2010 14:21



Merci beaucoup pour votre commentaire. En effet, la langue française est parfois trompeuse...