Le symbolisme du voyage

Résumé : Le symbole du voyage a pour origine les rites initiatiques antiques liés au culte des héros solaires par lesquels on célébrait la victoire de la vie sur la mort (Gilgamesh, Orphée, Hercule, le Christ). Le voyage illustre le chemin par lequel...

Lire la suite

Le symbolisme du caducée

Le symbolisme du caducée

Le grand Robert de la langue française [1] donne deux définitions du caducée : 1 – Attribut de Mercure [Hermès], constitué par une baguette entourée de deux serpents entrelacés et surmontée de deux courtes ailes. Le caducée est le symbole de la paix,...

Lire la suite

Le symbolisme de l'ouroboros

Le symbolisme de l'ouroboros

L’ouroboros est l’emblème de l’éternel retour et du caractère cyclique du temps. Son symbolisme rejoint celui du phénix qui renaît constamment de ses cendres. Il est un symbole très ancien, attesté en Mésopotamie, en Egypte, en Europe, en extrême Orient....

Lire la suite

Le symbolisme de la bouche

Le symbolisme de la bouche

La bouche contient la langue et les dents. Elle est constituée de lèvres à l’extérieur. C’est de la bouche que sortent les sons, la parole, le verbe. Elle permet de souffler, de s’alimenter, de se désaltérer, de parler, de chanter, de rire, de crier,...

Lire la suite

Symbolisme de l'if

Symbolisme de l'if

Immortalité, longévité, sacerdotal / guerrier, poison. L’if est un conifère de la famille des taxacées, non résineux. D’un bois très dur, à croissance lente, il peut vivre 1 000 ans et plus. Sa verdure permanente et sa longévité en ont fait un symbole...

Lire la suite

Le symbolisme de la boue

La boue possède deux aspects. Son premier aspect nous est donné par son étymologie. Le mot boue, en effet, provient du gaulois bawa (gallois : baw) qui signifie fange, saleté [1]. Les expressions « se vautrer dans la boue », ou encore « être tiré de la...

Lire la suite

Le symbolisme de l'épine

Le symbolisme de l'épine

Douleur, virginité, axe De nombreux arbustes et plantes portent des épines, c’est-à-dire des piquants. Le nom d’épine est parfois attribué soit à l’aiguille, soit à la plante qui la porte : l’épine blanche (l’aubépine), l’épine noire (le prunellier),...

Lire la suite

1 2 3 4 5 6 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog